Atelier d’écriture avec Juliette Mézenc

Le vendredi 20 novembre 2015 (de 13:00 à 17:00) et le samedi 21 novembre 2015 (de 10h30 à 14h30) au Baluchon à Lourdes, atelier animé par Juliette Mézenc, auteure invitée

Atelier d’écriture inspiré du texte de Virginia Woolf, Une chambre à soi, qui interrogeait au début du XXème siècle, avec rigueur et audace, les conditions matérielles de l’écriture. Cet atelier s’inscrira dans la continuité de la réflexion menée par Juliette Mézenc dans son dernier livre, Elles en chambre, qui prend appui sur Une chambre à soi pour « visiter » des chambres d’écrivaines du XXème et XXIème siècles.

La question du lieu, de l’espace où l’on écrit, sera centrale. Est-ce la même chose d’écrire dans un lieu de passage, une chambre fermée à double tour, un bistrot avec ou sans wifi ? Qu’est-ce que le lieu fait à l’écriture ?

Inscrivez-vous dès à présent en utilisant ce formulaire de contact.

Cet atelier sera l’occasion d’une rencontre à la librarie Le Square à Lourdes, 6 avenue Maréchal Foch le mercredi 18 novembre 2015 à 19h autour des ouvrages de Juliette Mézenc et des livres des auteures présentes dans ses œuvres.

image du jeu en caméra subjective pour le Journal du brise-lames

Enfin le samedi 21 novembre 2015 à 20h30, Juliette Mézenc et Stéphane Gantelet feront une lecture performance au Petit Théâtre de la Gare à Argelès-Gazost. Chacune des deux parties du spectacle mêlera la lecture d’un texte de Juliette Mézenc (la partie d’Elles en Chambre consacrée à Sylvia Plath et un extrait du Journal du Brise-Lames de Sète) avec des espaces numériques 3D construits par Stéphane Gantelet. Ces espaces prennent la forme de jeux vidéos en caméra subjective ou le spectateur parcourt un environnement qui fait écho au texte lu. Dans la première partie, Stéphane Gantelet construit en direct un environnement 3D navigable au moyen d’un chemin logiciel. Dans la seconde, il navigue dans les images construites en direct par le jeu vidéo. Ce deuxième projet a été soutenu par une bourse Dicréam du CNC et une bourse de la SCAM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *