Report en avril 2016 de l’atelier d’écriture du paysage

Nous avons sans doute voulu trop précipiter les choses en programmant cet atelier dès le mois de septembre. Vu l’intérêt de son thème, nous préférons garder toutes les chances que les personnes intéressées en aient connaissance. Il est donc re-programmé le 23 et 24 avril 2016, pour pouvoir garder la sortie aux mines de Ferrières le deuxième jour. Nous écrirons aux premiers rayons du soleil du printemps.

contactmanoell

N’hésitez pas à contacter l’animatrice en utilisant les informations de contact ci-dessus ou le formulaire de contact.

Contenu de l’atelier (sujet à révisions possibles d’ici avril)

Au cours d’un jour et demi d’écriture, nous nous intéresserons aux paysages, tout d’abord pour les « énumérer », c’est à dire écrire ce qu’on y voit, puis pour les cadrer… et rêver ce qu’on y voit pas. Enfin pour les traverser. Le deuxième jour, nous irons à la rencontre d’un personnage dans un paysage bien précis : les mines de Ferrières, dont l’activité a cessé dans les années 60. Un sentier permet d’accéder à l’entrée de trois anciennes mines d’où, de la noirceur, peut surgir un « revenant », et une parole. Nous l’enregistrerons…

Dans la mesure du possible, chaque participant disposera d’un dictaphone (fonction présente en général sur les portables) et d’écouteurs pour travailler à partir de ce qui aura été enregistré. Chaussures confortables pour marcher. Un carnet prise de note. Papier crayon pour écrire à la table. Et selon le temps, un vêtement de pluie !

Présentation de l’animatrice :

Après des études scientifiques en France et au Québec, Manoell Bouillet se consacre au journalisme, dont elle s’éloigne progressivement pour explorer une autre espèce de langue. Simultanément, elle explore le jeu de l’acteur et la mise en scène. Elle accompagne, individuellement, des projets d’écriture et anime des ateliers collectifs, ici et ailleurs. « 4CV », sa première pièce de théâtre est lauréate des « Journées de Lyon des auteurs de théâtre 2012 ». Elle est publiée aux Editions Théâtrales. Elle est co-auteure de la création sonore LIE MINEURE, co-produite par Maison de la Vallée de Luz en partenar iat avec Fréquence Luz, radio du Pays de Lourdes et des vallées des Gaves. Elle est à l’initiative de l’évènement « Regarde passer la révolution », portée par l’association D’oun bienes-oun bas ?, à Arbéost, le 4 août 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *